LES BALADES

Derrière le château

A l’arrière du château, à côté du verger et au-dessus de la vigne le regard se porte sur une lisière de forêt sombre et mystérieuse…

Cet espace de plusieurs hectares était -pendant des siècles- dédié à l’élevage des conins dont les châtelains raffolaient de la chair ! Et c’est pour cela que ce lieu se nomme communément la garenne …comme lapins de garenne bien sûr !

Nos visiteurs des Pays-Bas connaissent bien les conins qu’ils nomment encore aujourd’hui konijn ce qui nous rappelle que le puissant duché de bourgogne allait bien jusqu’en hollande.

Les mystères de la garenne et ses sentiers

Après la visite du jardin et du verger le promeneur est invité à découvrir les mystères de la garenne et de ses sentiers.

Dès le porche de verdure franchi, une première clairière circulaire donne le ton :

A droite une cépée de 7 troncs disposés en arc de cercle laisse imaginer que l’arbre originel (le vide dans l’arc du cercle) a peut-être connu Pontus de Tyard ? Tout comme ces 2 buis à gauche -tels des accoudoirs de fauteuil seigneuriaux- dont la taille indique qu’ils sont plusieurs fois centenaires.

Tous les ans cette clairière magique et ses bancs naturels sculptés ou simplement troncs posés accueille des animations singulières à l’occasion du marché du Curieux. Proche du château, c’est un lieu de rencontre discret et rafraichissant

Le randocroquis

C’est un parcours balisé d’initiation au dessin dont il existe 20 circuits en France, celui de Bissy sur Fley est le premier de Bourgogne.

Ce parcours d’initiation au dessin permet d’apprendre à réaliser facilement ses propres dessins sur les thèmes du patrimoine et de la nature : vous aborderez successivement une vue du château, un chêne en forme de lyre, les rangs de vignes, et enfin un paysage panoramique du château et de son environnement.

Le circuit de 800 mètres passe à proximité d’un rucher  et côtoie les vignes que le promeneur peut visiter en début et fin de circuit

Le sentier de garenne

Suivez le lapin, la balade dure 20 minutes sans les haltes.

Le sol du sentier est couvert d’un confortable tapis de feuilles cependant certains passages sont des pierriers, les chaussures fines à talon sont déconseillées …

 

Le sentier se fraye un passage dans les taillis de buis soigneusement entretenus, et croise au passage un lierre boa qui cherche la lumière.

Avant de redescendre sur le village, une vue panoramique exceptionnelle s’offre aux promeneurs, la table à dessin et ses poufs forestiers sont les bienvenus.