Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

JOURNEES BIODIVERSITE ET PATRIMOINE VITICOLE

Crise sanitaire : la réglementation en vigueur au moment de ces journées sera appliquée (gel disponible, masques si besoin, placement des chaises etc…) Un panneau informatif des dispositions sera affiché à l’entrée.

Depuis 2012, l’association « Renaissance du château Pontus de Tyard » organise avec le Jardin des Sciences de Dijon et la chaire UNESCO culture et tradition du vin, ces  journées d’échanges.     

Des partenariats ont été établis avec la Revue des œnologues et le Muséum National d’Histoire Naturelle.

        Les actes de ces colloques sont régulièrement publiés : sur notre site dans la rubrique publications

2012 : « Le retour de la vigne au château de  Pontus de Tyard »     2013 :”Entre vignes & vergers”   2014 :”La Vigne, un Patrimoine à conserver”       2015 :”La biodiversité, auxiliaire de la Vigne”       2016 : “Terroirs & Climats”   2017 : « Vigne d’hier et de demain ».  2018 : ” Goûts et couleurs ” 2019 : “Mémoire de la vigne et du vin”

Des contributions de spécialistes, s’adressant au plus grand nombre : professionnels, étudiants ou simples curieux… Depuis 8 années, plus de 90 intervenants ont contribué au succès de ces journées. Ces rencontres interdisciplinaires (agronomie, ethnobotanique, histoire, archéologie, littérature…) contribuent    à étudier,  transmettre et sauvegarder   un patrimoine  vivant  (cépages, biodiversité…) et  aussi culturel.

THEME 2020 :

Le pouvoir d’enivrer, le pouvoir de soigner, le pouvoir de se conserver, le pouvoir de s’adapter, le pouvoir d’évoquer…..la vigne et le vin sont sources mais aussi objets de pouvoir depuis l’Antiquité . Agronomes, biologistes, historiens, sommeliers, vignerons …  de France, du Québec et d’Italie, éclaireront les manifestations de ce pouvoir et la façon dont la plante et les pratiques culturales et œnologiques ont évolué pour y répondre.

8h30 : accueil

9h: ouverture des journées 2020 :

Jocelyne Pérard Responsable de la Chaire UNESCO Culture et traditions du vin,  de l’Université de Bourgogne et Gérard Ferrière du muséum national d’histoire naturelle.

1 –Marielle Adrian– Professeur en Sciences de la vigne  Directrice de l’IUVV  UMR Agroécologie

L’immunité de la vigne : principe et application au vignoble

L’objectif est d’expliquer les principes de l’immunité des plantes, plus spécifiquement chez la vigne (de façon vulgarisée) et d’indiquer, sur la base de nos travaux, quelles sont les possibilités et les limites d’une stratégie de protection du vignoble intégrant des stimulateurs de défenses.

10h30-10h45 : pause

2-Olivier Jacquet   ingénieur de recherche  Chaire UNESCO “Culture et Traditions du Vin” de l’Université de Bourgogne

Le pouvoir hygiénique et sanitaire du vin en question. Une analyse historique

3-Christophe Lucand :professeur agrégé et docteur en histoire,UMR CNRS Centre Georges ChevrierChaire UNESCO Culture et traditions du vin Université de Bourgogne 

Le vin et la guerre : affirmation du pouvoir allemand sur le monde du vin en France durant l’Occupation (1940-1944)

12h30-14h30 : pause déjeuner

4-Annie Bleton-Ruget :Agrégée d’histoire  Maître de conférences honoraire à l’Université de Bourgogne  Vice-présidente de l’Ecomusée de la Bresse bourguignonne  Présidente du Groupe Patrimoines 71

Aux origines de la coopération : le principe de solidarité. L’exemple des caves coopératives du Mâconnais et du Chalonnais dans l’entre-deux-guerres”  

5-Clémentine Hugol-Gential, Maître de Conférences en Sciences de l’Information et la Communication Laboratoire CIMEOS (EA 4177), Université de Bourgogne.  

Les pouvoirs évocateurs du vin

Son projet de recherche s’appelait “Alimentation et Lutte contre les Inégalités en Milieu de Santé”. Il s’agissait de changer les menus hospitaliers chez des patients (en introduisant en particulier du vin). au sein des ateliers thérapeutiques de prise en charge de l’alimentation des patients le vin était discuté, non pas pour ses éléments constitutifs, mais pour sa dimension culturelle (source d’évocations, d’expériences antérieures du patient, de relations humaines) et gustative : cela permet aux patients de prendre en charge leurs sensations en travaillant la notion de plaisir comme facteur de guérison (incidences sur la perception du goût, mais aussi sur la perception de soi comme être sensible). le vin et son pouvoir thérapeutique en terme de bien être en quelque sorte

 

16h-16h15 : pause

6-Alain Canet Agronome & Agroforestier  Arbre et Paysage 32

La vigne est une liane qui a co-évolué avec l’arbre.

Visite des vignes conservatoires du château de Pontus de Tyard

18h :  projection du film « Vitis Prohibita » primé au festival oenovidéo 2019   (libre participation)

“Voilà un film qui part d’un tout petit coin des Cévennes en France et nous fait voyager jusqu’aux États-Unis pour nous apprendre avec précision, détail et intelligence, ce qu’est un cépage résistant et une vigne hybride, mais aussi ce qu’est un acte de résistance, un acte de responsabilité, un acte de liberté, un acte d’amour pour le vin. (…) Voilà un film qui nous a fait rire et qui nous a ému, et qui en nous parlant du passé et du présent, nous parle surtout de l’avenir.”               Jury du Festival International du Vin et de la Vigne Oenovidéo 2019

Inscriptions obligatoires:  merci de compléter le bulletin suivant.

Date

4 septembre 2020

Horaires

8 h 30 min - 17 h 00 min

Location

Château Pontus de Tyard
Bissy sur Fley, 71460 France

Partager cet événement

S'inscrire à cet événement